dossiers-multimedias-voix-de-lain
dossiers-multimedias-voix-de-lain

André Gayraud, le paysagiste aux mille jardins

En 60 ans, André Gayraud a créé plus de 1000 jardins en France, en Suisse et en Angleterre. Parcs et jardins d’exception ont construit sa réputation de maître dans l’art des jardins. Rencontre.

Jardin rêvé : les conseils du maître

Le jardin d'Alberto Morillas à Genève

Le jardin d’Alberto Morillas à Genève

 

 

Pour Louis Privat, un restaurateur narbonnais, André Gayraud a dessiné en 2004 un sublime jardin andalou au pied d’une villa de ville de style Art déco… En massifs ou dans des poteries de Toscane, cycas, orangers, jasmins, donnent corps à un jardin architecturé de pavements en zelliges marocains bleu, turquoise et terre autour d’un magnifique bassin de nage… Les propriétaires rêvaient de Méditerrannée, d’Andalousie… André Gayraud a su transformer leur rêve en faisant appel aux compétences d’artisans marocains et aux siennes pour la sélection des végétaux. Pour un client qui revenait d’Afrique, il a créé un jardin sec fait de cailloux, graviers et succulentes, histoire de renouer avec l’Afrique de ses rêves. Car pour André Gayraud avec un jardin de rêve, c’est d’abord avoir un rêve… Les rêves peuvent se décliner à l’infini. Reste à définir son thème : jardin sauvage, jardin anglais, jardin d’eau, jardin de sculptures, jardin japonais, jardin oriental, jardin anglo-chinois, jardin sec, jardin blanc, jardin de roses, jardins de cornus… Mais le paysagiste est formel : on ne peut pas avoir tout et n’importe quoi dans un jardin…

Dix conseils pour un jardin de rêve …

1 - Avoir un rêve de jardin

2 - Pour le réaliser, il faut se documenter : connaître les espèces, les variétés, les éléments qui structureront le jardin. Il n’y a pas de jardin sans structures et décors. Ainsi dans un jardin andalou, il faudra penser céramique, dans un jardin japonais, rochers et gravier… S’agissant des végétaux, la botanique permet ensuite toute sorte de jardin de rêve.

3 - Ne pas mélanger les genres. Éviter un olivier au milieu des forsythias. Chercher une unité, une cohérence à l’ensemble. S’il n’y a pas de thème, il n’y a pas d’unité. On peut faire un vilain jardin avec de jolies plantes.

 

 

Hexocorda The Bride et tulipes roses en harmonie.

Exochorda The Bride et tulipes roses en harmonie dans le jardin de Snuggi Lendi.

 

 

 

4 - Planter petit. Même à 76 ans, je plante encore petit pour le plaisir de voir grandir ce que j’ai planté ! Un arbre est joli à tous les stades de sa croissance.

5 - Ne pas rechercher le technicolor et le spectaculaire qui peut être agressif. Pensez aux jardins de couleur : jardin bleu, jardin blanc, jardin pourpre, jardin rose, jardin jaune, jardin argenté… Au fond de son jardin, dans un sous-bois, André Gayraud a conçu un jardin jaune en 2013. Son objectif, capter la lumière en hiver . Le jardin jaune est formidable parce qu’il est axé sur les feuillages, les fleurs et la couleurs des branches. Dans mon jardin jaune, j’ai planté des bulbes : narcisses et jonquilles qui tapissent le sous-bois… , une clématite à feuilles jaunes et aux fleurs bleues, unique en son genre. J’ai mis des roses à fleurs jaunes : Luciola de l’Italien Barni, un Guillot qui part à l’assaut d’un tronc, de potentilles à fleurs jaunes, un aucuba japonica, des bruyères , un osmanthus au feuillage lumineux et quelques petits conifères aux feuillages dorés… Je viens de planter un tilleul à bois doré que j’ai acheté à l’arboretum de Genève. Cet érable du Japon commence rose et devient complètement jaune ensuite… L’ensemble constitue un soleil végétal, c’est particulièrement appréciable lorsqu’il pleut… C’est vraiment lumineux. Pour un jardin blanc : le choix est énorme. Clématite blanche, rosiers blancs, vivaces et arbres à fleurs blanches sont légions : arbres fruitiers. C’est plus compliqué, lorsque l’on veut faire un jardin bleu : Il y a surtout des vivaces, les glycines. On n’a peu d’arbres sous nos latitudes car on n’a pas de Jacaranda, mais on a le Paulownia !

Jardin parfumé : on recherche alors plantes et arbres à parfums…Il n’y en a pas malheureusement dans les cornus ! Les jasmins, les roses, les jacinthes, les daphnés, les viburnums… Il y a une gamme étonnamment riche de plantes à parfum : du parfum discret au parfum puissant. Le soir j’adore lorsque l’on se ballade le soir en été et que l’on ne sait pas d’où viennent ces senteurs… Dans un jardin rose : planter des prunus, des pivoines, des roses

 

 

Les pivoines herbacées du jardin d'André Gayraud à Romanèche.

Les pivoines arbustives du jardin d’André Gayraud à Romanèche.

 

 

 

6 - Ne pas se laisser séduire par les plantes et les végétaux en pépinières et jardineries. Faire des listes des végétaux et des variétés que l’on retiendra. Une belle plante participe à un jardin qui est bien fait. Une belle plante ne fait pas un beau jardin. Et la quantité ne fait pas non plus la beauté.

7 - Faire un croquis de base de son jardin pour savoir ce que l’on construit et là où l’on va.

8 - Privilégier le charme ; c’est le charme qui fait rêver ; une esthétique pure et simple est sans intérêt. Une fois qu’on l’a vue c’est fini. Il faut créer des endroits de charme, des petits sentiers à découvrir… On peut aussi créer un jardin de rêve autour d’une piscine, sans pour autant investir tout le jardin.

9 - Pour qu’un jardin ait du sens, il faut aussi le concevoir comme un endroit où l’on vit dehors : il faut penser à installer des bancs aux bons endroits, des fontaines, des sculptures, imaginer des endroits où l’on est tenté de rester, de lire, de s’asseoir pour écouter de la musique, observer les oiseaux.

10 - Concevoir aussi un espace de jardin secret, un endroit très isolé où l’on peut se protéger des vues et bavarder avec un ami. « Un beau jardin c’est un ensemble d’arbres, de bulbes, de vivaces, de petits, de moyens, d’anciens, de jeunes… je veux tout », s’enthousiasme André Gayraud.

Corinne Garay