dossiers-multimedias-voix-de-lain
dossiers-multimedias-voix-de-lain

André Gayraud, le paysagiste aux mille jardins

En 60 ans, André Gayraud a créé plus de 1000 jardins en France, en Suisse et en Angleterre. Parcs et jardins d’exception ont construit sa réputation de maître dans l’art des jardins. Rencontre.

Diaporama – Dans les jardins d’André Gayraud

« Depuis l’âge de 15-16 ans et mon tout premier chantier, j’ai dû créer plus d’un millier de jardins », énonce presque songeur André Gayraud. L’homme qui n’aime guère regarder en arrière pourrait s’enorgueillir d’un très beau bilan…
Parmi ses créations, il y eu et il y a encore le jardin de tout un chacun, mais aussi des jardins inscrits dans les lieux évocateurs ou chez des personnalités célébres. Mais que ce soit un petit jardin privé pour un célèbre anonyme ou une fortune de la planète, André Gayraud n’a qu’une seule et même approche : l’amour du jardin et le plaisir que chacun trouve à rêver le sien, le concevoir et y vivre.
Au cours de sa carrière, il a enchaîné les projets prestigieux grâce à la singularité de son approche « J’étais un peu considéré comme un marginal, car je ne voulais pas planter des haies de thuyas comme les autres ». Très vite, André et Yvette Gayraud spécialise leur pépinière Rhône-Alpes à Viriat dans les arbres et végétaux de collections. Il est le premier importateur en France des rosiers David Austin ; il est le premier européen à partir se former à la taille des arbres en nuage en Corée du Nord, il y a une vingtaine d’année… Il est aussi l’un des co-fondateur des journées des plantes de Courson et celle des fruits d’automne de Cuisiat. Il est encore le créateur avec d’autres professionnels de l’association Séquoia, des arbres pour l’homme, des hommes pour l’arbre réunissant des arboristes soucieux d’une taille raisonnée des arbres.
En 1974, Yvette et André Gayraud prennent un tournant, spécialisant plus encore leur entreprise dans l’art du jardin. Le jardin du président Giscard d’Estaing, les jardins des châteaux du Bordelais : Château Canon, Château Linches Bages, Château Giscourd, Ducru Beau-Caillou, château l’Angelus, Château Ferrand à St-Emilion, château Figeac, le jardin de Catherine Deneuve, celui du Baron Bruno Bich à Chaneins, ou de Melle Davidoff dans le Salève amorceront sa renommée qui n’a cessée de grandir.
Il travaille pour le jardin des cinq sens à Yvoire en collaboration avec le créateur de talent de ce jardin Alain Richer; il créé les jardins de tous les établissements des Prés d’Eugénie du du chef Michel Guérard au sein de la chaîne Thermale du Soleil à Eugénie-les-Bains.
Il orchestrera plusieurs partitions de créations de roses en association avec le rosiériste Dorieux : la rose Anne-Aymone Giscard d’Estaing ; ou encore les 12 roses des châteaux du Bordelais lors d’une journée à Courson… Il fera aussi donner le nom de son épouse Yvette Gayraud à une rose rouge orangé.

Corinne Garay